Le Festival de la Biodiversité, du 22 au 24 Mai 2014 à Pointe-Noire

Rénatura co-organise un évènement culturel autour de la Journée Internationale de la Biodiversité, le 22 Mai.

Le programme des activités est le suivant:

Programme d'Accompagnement des Pratiques de Pêche au Congo

Signature de la convention PA2PCL’idée, initiée au début de l’année 2011, d’œuvrer conjointement avec le Ministère de la Pêche et de l’Aquaculture et Total E&P Congo, afin de mieux contrôler la pêche industrielle, a pris forme ce 28 juin 2012. Une Convention de Partenariat a été signée au Ministère des Affaires Etrangères à Brazzaville.
Les quatre signataires, Rénatura, le Ministère de la Pêche et de l’Aquaculture (MPA), le Ministère des Hydrocarbures et TOTAL E&P Congo, ont pour volonté commune de maintenir les ressources halieutiques et le bon état de l’écosystème côtier en République du Congo.

     picto arbre l'origine du projet
     picto arbre les actions du programme
     picto arbre les intérêts du projet

picto arbre Les origines du projet

Chalutiers exercant une pêche illégaleA l'origine de ce projet, le constat de pratiques de pêche illégales perpétuées par des chalutiers industriels tout au long de la côte congolaise ainsi que le recensement chaque année d’une quantité conséquente de cadavres entiers de tortues marines échoués sur les plages et vrais emblablement victimes de ces mauvaises pratiques de pêche.
Des armateurs peu scrupuleux pêchent en effet régulièrement en deçà des six miles marins (environ 11 kilomètres) autorisés par la législation congolaise. Certains utilisent des pratiques et engins illégaux, au regard de la loi N°2-2000 du 1er février 2000.

Ils portent ainsi directement atteinte aux zones de frayage, c'est-à-dire à la régénération des ressources marines, mais également au maintien de l’activité de pêche artisanale de par un accès déséquilibré aux ressources halieutiques et à la destruction des outils de pêche artisanale. Ils impactent enfin directement des espèces menacées telles que les tortues marines.

picto arbre Les actions du programme

Ce programme ambitieux va donc s’articuler autour de plusieurs volets :

- Des patrouilles de surveillance en mer organisées par le MPA via la Direction Départementale de la Pêche et de l’Aquaculture du Kouilou,
- Des sessions de sensibilisation auprès des armateurs industriels sur le thème des prises accessoires,

- La création d’un prototype de filet artisanal visant à réduire les prises accidentelles de tortues marines tout en maintenant une production de pêche rentable,

- Le suivi des ressources halieutiques pour constater l’évolution des populations piscicoles.

picto arbre Les intérêts du projet

Les intérêts de ce projet sont multiples et montrent à quel point l'Homme et son environnement sont étroitement liés.
Ils sont tout d’abord d’ordre écologique : le respect des zonages et des pratiques légales en matière de pêche assurera une gestion durable des ressources halieutiques ainsi que la préservation des zones de frayage des poissons et de fréquentation des tortues marines.
Mais ces actions auront également des répercussions d’ordre économique et social. Nombreux sont en effet les acteurs qui dépendent directement des ressources de la mer: les communautés de pêcheurs bien entendu mais également les vendeurs, les consommateurs (les produits de la mer ont une grande part dans les habitudes culinaires). La bonne gestion de ces ressources naturelles bénéficiera donc à l’ensemble de la société congolaise.

Ce Programme d’Accompagnement des Pratiques de Pêche au Congo, en sigle PA2PC, basée sur une collaboration étroite entre les autorités gouvernementales et la société civile, est donc une réponse concrète à cette problématique malheureusement commune à de nombreux pays de la sous-région :
                                    logo-total

Rénatura pose des balises Argos® sur deux tortues vertes : une première en République du Congo !

Ce vendredi 20 avril 2012, l'équipe de Rénatura s'est rendue à la Pointe-Indienne pour une mission toute spéciale : poser des balises Argos® sur des tortues marines.pose de la balise

La veille, deux tortues vertes adultes, un mâle et une femelle, avaient été accidentellement capturées dans un filet de pêche artisanale. Dans le cadre des études de base environnementale du Projet de mise en production de la mine de fer de Zanaga développé par la filiale de Xstrata, Mining Project Development Congo (MPD), Rénatura a pu déployer un programme de pose de balises et de suivi des déplacements des tortues marines à partir du Congo. L'objectif poursuivi est d'ainsi mieux connaitre et comprendre les déplacements de ces espèces migratrices.

La pose de balise sur des tortues marines au Congo est un projet qui a été plusieurs fois envisagé et finalement n'avait jamais pu voir le jour (problème technique, logistique, financier…). Cette première est donc un grand évènement pour la conservation de tortues marines en Afrique Centrale.

L’étude des trajectoires des animaux équipés de balises, collectées par l’intermédiaire des satellites Argos®, permettra de mieux comprendre la biologie et l’écologie de cette espèce de tortue marine et plus largement des autres présentes au Congo : d'où viennent-elles ? Où vont-elles ? Comment utilisent-elles la côte congolaise ?... Autant de mystères qui devraient enfin trouver un début de réponse grâce à ce procédé.

L'analyse de ces résultats par Rénatura permettra d'assister les évaluations réalisées par MPD sur les impacts liés au développement du nouveau port minéralier qui devrait être construit dans quelques années.

 Un échantillon génétique a également été prélevé sur chacune des deux tortues vertes. L’analyse des séquences génétiques, en comparaison avec les banques génétiques disponibles dans la région Atlantique, permettra de relier ces individus aux autres populations connues dans le Golf de Guinée. L’origine, la structuration et les échanges entre les différents groupes observés dans les zones d’alimentations pourront ainsi être précisés.

 Le projet prévoit la pose de 15 balises Argos® d’ici la fin de l'année 2012. Les différentes espèces présentes le long des côtes congolaises seront équipées : tortues vertes mais aussi tortues olivâtres, tortues imbriquées et tortues luths, aux différents stades de vie représentés dans les eaux maritimes congolaises.

Vidéo en ligne : Pose de balise Argos 2012

32ème Symposium International pour les Tortues Marines

Rénatura au 32ème Symposium International des Tortues Marines au Mexique

 

Cette année, le Symposium International était organisé au Mexique et a réuni près de 400 personnes venues du monde entier. Le conseiller scientifique, Alexandre GIRARD, et la Directrice de Rénatura, Nathalie BREHERET, étaient présents pour représenter l’association.

Les tortues marines fréquentent tous les océans du monde et ne connaissent aucune frontière administrative. Cette caractéristique rend leur conservation parfois complexe mais oblige également les acteurs de leur préservation à avoir une vision globale de ces populations et de leurs habitats. Pour cette raison, l'International Sea Turtle Society (ISTS) organise chaque année, durant une semaine, un grand évènement qui regroupe chercheurs et ONG travaillant à l'étude et la sauvegarde de ces animaux menacés de disparition.

 

 

 

 

 

 

 

Durant 5 jours, des présentations d’une quinzaine de minutes se succèdent dans différents auditorium. Les sujets abordés sont diverses et variés : biologie, génétique, tracking, nouvelles technologies, techniques de pêche alternative, sensibilisation, implication des communautés ou des acteurs économiques, tourisme, etc. Ces sessions ont été une source précieuse d'information. Les deux membres fondateurs de Rénatura ont également présenté deux posters illustrant les activités et résultats de l'association. Alexandre a de surcroît animé une session orale sur le dimorphisme sexuel observé chez les tortues olivâtres en République du Congo.

Un symposium "Afrique" s'est également tenu en marge du symposium international. Lors de cette réunion, il est clairement apparu que les principaux défis rencontrés par toutes les ONG du continent étaient les pratiques de pêche illégales qui prolifèrent dangereusement le long des côtes africaines mais également la mise en place de nombreux projets industriels.

Alexandre et Nathalie ont également profité de ce séjour pour participer à une petite formation sur la pose des balises Argos dispensé par M. Mayeul Dalleau, de l'île de la Réunion.

La présence de Rénatura lors de ce genre d'évènement est bénéfique à de nombreux niveaux: il permet de faire connaitre et de valoriser les résultats et expériences de l'ONG, de tisser des liens entre professionnels de la conservation et ainsi d'agrandir le réseau de collaboration possible ou encore de parfaire les connaissances sur les dernières découvertes mondiales en matière de conservation des tortues marines. Il faut souligner que la participation des deux représentants de Rénatura a été rendu possible grâce au Travel Grant de ISTS.



Journée Mondiale des Zones Humides

La Journée Mondiale des Zones Humides est organisée le 2 février de chaque année depuis 1997. Cet événement planétaire, initiative de la Convention de RAMSAR, est l’occasion de mettre en lumière ces milieux naturels souvent méconnus du grand public. Outre leur biodiversité exceptionnelle, les zones humides jouent un rôle primordial dans l’équilibre environnemental local : lutte contre l’érosion des côtes, purification de l’air, filtration de l’eau, atténuation des crues, prévention des inondations...

excursion au Mazra Club

Afin de sensibiliser au mieux les Ponténégrins sur la protection de ces milieux, l’association Rénatura Congo a mis en place, durant une semaine, des actions de sensibilisations autour de la Mangrove du Mazra Club située dans le quartier Songolo de Pointe-Noire.

Ainsi des excursions scolaires ont été proposées à différentes écoles du quartier et des expositions mobiles se sont déroulées dans des lieux publics afin de sensibiliser la population. Enfin des visites animées et des projections de films environnementaux ont été proposées aux clients du Mazra Club durant toute la journée du 5 Févier.

 

Pour plus d’informations vous pouvez consulter le Rapport d’activité JMZH 2012.

 

 

Ces activités n'auraient pu se dérouler sans le concours de nos partenaires locaux:

SN PLASCO

TAXI FREGATE