Signature de la convention PA2PCL’idée, initiée au début de l’année 2011, d’œuvrer conjointement avec le Ministère de la Pêche et de l’Aquaculture et Total E&P Congo, afin de mieux contrôler la pêche industrielle, a pris forme ce 28 juin 2012. Une Convention de Partenariat a été signée au Ministère des Affaires Etrangères à Brazzaville.
Les quatre signataires, Rénatura, le Ministère de la Pêche et de l’Aquaculture (MPA), le Ministère des Hydrocarbures et TOTAL E&P Congo, ont pour volonté commune de maintenir les ressources halieutiques et le bon état de l’écosystème côtier en République du Congo.

     picto arbre l'origine du projet
     picto arbre les actions du programme
     picto arbre les intérêts du projet

picto arbre Les origines du projet

Chalutiers exercant une pêche illégaleA l'origine de ce projet, le constat de pratiques de pêche illégales perpétuées par des chalutiers industriels tout au long de la côte congolaise ainsi que le recensement chaque année d’une quantité conséquente de cadavres entiers de tortues marines échoués sur les plages et vrais emblablement victimes de ces mauvaises pratiques de pêche.
Des armateurs peu scrupuleux pêchent en effet régulièrement en deçà des six miles marins (environ 11 kilomètres) autorisés par la législation congolaise. Certains utilisent des pratiques et engins illégaux, au regard de la loi N°2-2000 du 1er février 2000.

Ils portent ainsi directement atteinte aux zones de frayage, c'est-à-dire à la régénération des ressources marines, mais également au maintien de l’activité de pêche artisanale de par un accès déséquilibré aux ressources halieutiques et à la destruction des outils de pêche artisanale. Ils impactent enfin directement des espèces menacées telles que les tortues marines.

picto arbre Les actions du programme

Ce programme ambitieux va donc s’articuler autour de plusieurs volets :

- Des patrouilles de surveillance en mer organisées par le MPA via la Direction Départementale de la Pêche et de l’Aquaculture du Kouilou,
- Des sessions de sensibilisation auprès des armateurs industriels sur le thème des prises accessoires,

- La création d’un prototype de filet artisanal visant à réduire les prises accidentelles de tortues marines tout en maintenant une production de pêche rentable,

- Le suivi des ressources halieutiques pour constater l’évolution des populations piscicoles.

picto arbre Les intérêts du projet

Les intérêts de ce projet sont multiples et montrent à quel point l'Homme et son environnement sont étroitement liés.
Ils sont tout d’abord d’ordre écologique : le respect des zonages et des pratiques légales en matière de pêche assurera une gestion durable des ressources halieutiques ainsi que la préservation des zones de frayage des poissons et de fréquentation des tortues marines.
Mais ces actions auront également des répercussions d’ordre économique et social. Nombreux sont en effet les acteurs qui dépendent directement des ressources de la mer: les communautés de pêcheurs bien entendu mais également les vendeurs, les consommateurs (les produits de la mer ont une grande part dans les habitudes culinaires). La bonne gestion de ces ressources naturelles bénéficiera donc à l’ensemble de la société congolaise.

Ce Programme d’Accompagnement des Pratiques de Pêche au Congo, en sigle PA2PC, basée sur une collaboration étroite entre les autorités gouvernementales et la société civile, est donc une réponse concrète à cette problématique malheureusement commune à de nombreux pays de la sous-région :
                                    logo-total