L'éducation à l'environnement

Afin de toucher le plus grand nombre, de marquer durablement les esprits et d'éveiller les consciences, trois grandes activités sont proposées aux enfants durant toute l'année.

           Les animations scolaires
           Les excursions pédagogiques
           Les clubs vacances

Les animations scolaires

Deux thématiques sont abordées par les éco-animateurs durant les animations dans les classes : "Les tortues marines" et "La gestion des déchets".
Les séances d’éducation sont destinées aux élèves fréquentant les grandes classes du CM1 à la 3ème. Les animations, basées sur la méthode participative de David Kolb, sont ludiques et participatives. Cela permet de toucher plus spécifiquement les différentes catégories d’apprenants. Une animation dure en moyenne une heure et se déroule selon quatre grandes parties : la motivation, l’information, la pratique et le partage.

Des pré-tests et post-tests sont distribués en début et fin d’intervention. Ces documents composés de cinq questions permettent de mesurer le niveau des connaissances des enfants avant et après l’animation et par conséquent l’efficacité du travail réalisé. Pour clôturer chaque intervention les éco-animateurs donnent des fiches d'application reprenant les différentes informations de la séance. Ce document synthétique permet aux enfants d'échanger avec leur entourage sur ce qu'ils ont appris durant l'intervention.

Les enfants des petites classes du primaire (CP à CE2), bénéficient du conte "Nati et la tortue marine" créé par Rénatura.
Ces animations concernent toutes les écoles de Pointe-Noire, publiques comme privées, de la maternelle au collège. Mais elles ne se cantonnent pas seulement aux écoles urbaines, puisque des sessions sont également animées dans les différents établissements des localités rurales de la côté congolaise.

Les excursions pédagogiques

L’objectif des excursions pédagogiques est de proposer aux élèves de sortir du cadre scolaire pour renforcer leur sensibilité environnementale, ancrer les connaissances acquises au cours des animations scolaires, mais également pour découvrir un milieu particulier : la mangrove. Les animations se font avec une quinzaine d’enfants, du CP à la troisième, et durent une demi-journée. Deux thématiques sont ainsi abordées : "Les tortues marines"et "La mangrove".

L’animation sur les tortues marines se déroule dans la localité de Pointe Indienne. Les élèves suivent l’agent de Rénatura qui est en charge de la libération des tortues marines capturées accidentellement dans les filets de pêche artisanale (Cf. Programme de libération des tortues marines). Différentes activités sont proposées au cours de cette demi-journée chasse aux énigmes, mesure de tortues, remplissage de fiches de baguage, jeu de questions/réponses etc.

Pour l’excursion sur la thématique de la mangrove, l’association a créée un partenariat avec le « Mazra Club ». Cet espace, situé en plein cœur de Pointe-Noire dans le quartier de Songolo, abrite une des dernières mangroves de la ville, qui représente un terrain de jeu idéal pour les excursions pédagogiques. Cette sortie familiarise les élèves avec ce milieu menacé, souvent méconnu, mais qui joue pourtant un rôle essentiel dans l’équilibre environnemental local. Des activités pratiques comme le ramassage de déchets dans la mangrove sont également proposées aux élèves.

Ces deux excursions pédagogiques jouissent d’une très grande popularité auprès des enfants mais également des établissements scolaires. En effet la mise en place d’activité sur le terrain est une phase essentielle dans le processus d’apprentissage de l’enfant. Il permet de passer du cadre théorique à celui de la pratique, du concret, qui va profondément et durablement marquer l’esprit des enfants.

Les clubs vacances

De nombreux enfants des villages côtiers n’ont aucune occupation durant les vacances de la période estivale de juillet à septembre (3 mois). Face à ce constat, l’association Rénatura Congo a décidé d’organiser, depuis 2009, des « Clubs vacances Découvertes Natures ». L’idée originale de ce projet est de lier l’utile à l’agréable en proposant aux enfants de chaque village de participer, durant une semaine, à des activités ludiques et pédagogiques. L’objectif est ainsi de sensibiliser les enfants à la préservation de la biodiversité.

Les éducateurs s’installent durant une semaine dans un village de la côte congolaise, couvrant de cette manière toutes les communes rurales disposant d’école. Chaque journée est consacrée à une thématique environnementale particulière. Pour prendre en compte les différents types d’apprenants et les écarts d’âges parfois importants, les activités proposées sont diverses et variées. Sous couvert d’activités ludiques, les enfants acquièrent des connaissances sur la nature qui les entoure et développent une certaine sensibilité concernant les problèmes environnementaux au Congo : protection des tortues marines, gestion des déchets, protection de la flore etc.

Les soirées sont utilisées pour sensibiliser les adultes du village grâce à la projection de films. La soirée se décompose en trois parties. Dans un premier temps, des photos des activités organisées durant la journée avec les enfants sont projetées, puis des courts métrages en Munukutuba sont ensuite visionnés. Enfin en troisième partie de soirée, un long métrage est diffusé. Régulièrement, les projections font naitre des discussions et donnent lieu à des débats au sein du public.